Catégories
retraites

La retraite selon le projet du gouvernement – quand partiriez vous ?

bornes60-ans

Pour les personnes nées avant 1958. Aucun changement. Ils doivent cotiser 41 ans et 2 trimestres.

Pour les personnes nées entre 1958 et 1960. La durée de cotisation passe à  41 ans et trois trimestres.

Pour les personnes nées entre 1961 et 1963. La durée de cotisation passe à 42 ans.

Pour les personnes nées entre 1964 et 1966. La durée de cotisation passe à 42 ans et un trimestre.

Pour les personnes nées entre 1967 et 1969. La durée de cotisation passe à 42 ans et deux trimestres.

Pour les personnes mnées entre 1970 et 1972. La durée de cotisation passe à 42 ans et trois trimestres.

Pour les personnes née entre 1973 et aujourd’hui. La durée de cotisation passe à 43 ans.

Catégories
retraites Salaires Social

Communication du Secrétaire général de la Confédération CGT

com cgt 

 

 

 

 

 

Le patronat a obtenu, avec le crédit impôt compétitivité emploi, 20 milliards d’euros supplémentaires portant ainsi à 200 milliards

les aides publiques aux entreprises. En réalité ces aides, donc la contribution des citoyens, ne vont ni à l’emploi, ni à l’investissement,

elles vont aux actionnaires…lLire la suite –> adresse thierry lepaon

 

 

Catégories
Social

Déblocage exceptionnel de la participation et de l’intéressement en 2013

 tirelire casséeCe lundi 13 mai, l’Assemblée Nationale a adopté, en procédure accélérée, la proposition de loi sur le déblocage exceptionnel de la participation et de l’intéressement. En effet, le texte prévoit que le salarié peut demander à bénéficier de son épargne salariale entre le 1er juillet et le 31 décembre 2013 et ce dans la limite d’un plafond de 20.000 euros. Pour autant, les députés ont précisé que cette somme devait être utilisée pour financer l’achat de biens ou la fourniture de prestations de services, les justificatifs devant être tenus à disposition de l’administration fiscale. Le Perco n’est pas concerné par la mesure.

 ATTENTION ! Il faut attendre les décrets d’application et l’employeur doit informer les salariés dans les deux mois.
Proposition de loi adoptée le 13 mai 2013 : Déblocage de la participation et de l’Intéressement

Catégories
Social Uncategorized

L’ANI : un accord peut-être, mais pas n’importe lequel !

L’Accord National Interprofessionnel sur la sécurisation de l’emploi a été signé par quelques syndicats et refusé par d’autres.

ANI C'est le meurtre du code du travailPourquoi ne pas signer cet accord ? 

Il est contraire aux intérêts des salariés et trop favorable aux employeurs. En particulier parce qu’il parle un peu trop souvent de licenciements facilités et sans véritable recours… D’ailleurs on parle d’ANI et pas d’ANISE : la Sécurisation de l’Emploi a disparu de l’acronyme !
Sachez que dans certains cas, les accords d’entreprises surpassent le droit du travail, accords signés par les syndicats à la majorité.  Il est d’autant plus important de bien réfléchir pour qui vous allez voter aux élections car ce seront les élus qui feront la loi, prérogative réservée habituellement aux députés.

De plus, certains articles de cet accord sont contraires aux textes internationaux, que la France a ratifié – comme, par exemple, la convention 158 de l’Organisation Internationale du Travail *. L’ État Français renie donc sa signature.
* OIT – C0158-4 : prévoit « qu’un travailleur ne peut être licencié sans qu’il existe un motif valable de licenciement lié à l’aptitude ou à la conduite du travailleur, ou fondé sur les nécessités du fonctionnement de l’entreprise, de l’établissement ou du service ».

ani-infog-small
L’ANI illustrée

Alors, doit-on accepter l’ANI tel que ? La CGT s’y refuse.
Pour savoir ce qui vous attend peut-être demain, pensez à vous informer grâce aux blogs et études disponibles sur le net.

Voici notre sélection :

Catégories
Social Uncategorized

LFAC – Generali prépare déjà une autre entourloupe avec… la Cosevad

cdc news mai 2013
Téléchargez CdC-news de mai 2013

Les licenciements continuent

Les chiffres sont inquiétants :
– 11 CdC ont été licenciés en 2012
– 8 CdC ont été licenciés entre le 1er janvier 2013 et le 31 mars 2013

Vous en saurez plus en lisant le tract CdC news de mai.
Catégories
Salaires

Négociation CRC

Communiqué du 17 décembre 2012

La CGT chahutée par le DRH tient bon et se bat pour les salariés

La dernière réunion de négociation portant sur les CRC s’est déroulée le 30 novembre, en voici notre compte rendu.

La Direction en la personne du DRH s’est montrée peu amène et a critiqué la CGT qui ne signe les accords que très rarement (ndlr: quand ils sont suffisamment avantageux pour les salariés). Nous avons rappelé que nous sommes toujours offensifs mais aussi constructifs et que nous obtenons des avancées dans l’intérêt général,

Pour preuve de cela la délégation CGT été particulièrement active et a pleinement contribué aux quelques avancées obtenues pour les salariés CRC :

  • Horaire variable du matin Option A- plage mobile avancée à 7h30
  • Augmentation de la prime mensuelle de 120 € à 140 €
    (65 € fixe + 40 € en collectif + 35 € en individuel)
  • Augmentation de la prime annuelle de 250 € à 270 €
  • Suppression des 2 jours de préavis pour les départs avancés.

La délégation CGT s’est aussi attachée à obtenir des mesures exceptionnelles pour les salariés de la DEP qui ne sont plus dans le périmètre CRC et qui subissent une baisse de revenus à cette occasion. Nous avons proposé l’intégration des primes dans leur brut annuel. Cela a été refusé catégoriquement par la Direction car cela aurait pu constituer un précédent et amener les autres CRC à se voir accorder un tel avantage.

Affiche_salairesLa délégation CGT à rappelé à l’employeur que les impôts serait à payer sur les revenus antérieurs avec un salaire moindre. De cette remarque est née une proposition de mesures provisoires reprise par d’autres syndicats, le travail en commun à permis de voir notre initiative se développer pour atteindre 70 € mensuels pendant 18 mois. Soit 1260 € au total.

Ce n’est pas l’accord que nous visions et c’est pourquoi nous ne l’avons pas signé, car à notre avis les primes ont stagné pendant une trop longue durée et la Direction n’a pas voulu aller jusqu’à nos dernières propositions qui situaient la prime mensuelle à 170 € par exemple.

Catégories
Salaires

Négociation annuelle sur les salaires – augmentation des profits mais pas des salaires

Communiqué du 4 décembre 2012

Suite à la réunion sur les salaires de ce jour ,voici  les propositions de la Direction :
–      Augmentation générale : 1% jusqu’à 37032 avec un mini de 300 euros et un maxi à 370 euros bruts
–      0,5 % de l’enveloppe pour les augmentations individuelles
–      Augmentation de 3% pour tous les variables (prime d’équipe et rémunération variable cadre), soit par exemple 30 euros bruts pour la prime d’équipe à 100 % de taux d’atteinte
–      La Journée de solidarité sera au choix du salarié au lieu d’être imposée le lundi de Pentecôte.

Notre avis :
Les résultats net de Generali en France retrouvent  un bon niveau (celui de 2009 : +4.5 %), grâce à l’excellent travail des salariés, cependant on nous propose 1 % plafonnés à 370 euros bruts,  BIEN MOINS QUE L’INFLATION !

C’est HONTEUX mais il se trouvera probablement des gens pour signer un accord aussi mauvais, au prétexte de quelques grapillages supplémentaires.

Pour information le salaire moyen d’un directeur est de 160000 euros avec les primes. A méditer, non ?

Catégories
conditions de travail

Gprox « Que faire en cas de pression de votre hiérarchie ? »

La CGT Generali Proximité prépare un dossier

« Que faire en cas de pression de votre hiérarchie ? »

Pour le recevoir inscrivez vous par mail à sos@cgtgenerali.com

Catégories
Salaires

Négociation annuelle sur les salaires 2012 pour les salaires de 2013

Communiqué

NAO – Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires 2012 pour 2013

Saint-Denis, le 26 novembre 2012.

Les premières réunions sont actuellement en cours. D’ores et déjà la négociation est faussée. En effet comme tous les ans la délégation de la CGT Generali se voit refuser la communication des chiffres relatifs aux salaires des Directeurs et autres Dirigeants salariés par Generali, dans le périmètre Generali Vie et IARD.

La CGT, bien que pour l’heure non soutenues par les autres organisations syndicales, compte bien tenir son rôle de défenseur des intérêts des salariés.